massacres amincis

Proses et non-proses. Idées qui ne valent rien, et puis des fois.

01 décembre 2010

Du dépliage de son bras lourd, d'un appui rappelant celui, mal feutré, manifeste, dont la parlote est dégourdie, elle brusque souriante, sans paraître en prévenir la présence, des êtres isolés qui ne grouilleront davantage ; leur courage d'au moins ne pas s'affaisser manquera, retournés.

 

Posté par Ludela à 14:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire