massacres amincis

Proses et non-proses. Idées qui ne valent rien, et puis des fois.

30 novembre 2010

Écailler trop tard les épaisseurs du reposoir dont la carcasse migre sous l'ongle. Quelque chose de trouvé à ne plus vouloir le pointer, chose à ne plus somnoler, retiré filant du visage entre ses noirceurs pas tout-à-fait serrées. Solitude à qui faire effleurer le changement de souffle, ses pertes définitives.

Posté par Ludela à 20:21 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire